La Console de récupération

Outil de dépannage windows pour windows.

Les outils de dépannage pour windows

La console n'est utile que si le PC boote ! De plus, ses options sont en mode texte, et difficiles d' accès au débutant.

De nombreux live CD à base windows ou linux existent qui permettent de se dépanner en bootant sur le lecteur CD qui lancera des systèmes souvent à base linux.

Certains de ces utilitaires de dépannage étaient plus réservés aux professionnels de par leur coût et les compétences nécessaires. ERD Commander, les BartPE peuvent comporter des outils utiles.

Pannes majeures

Les pannes les plus fréquentes sur les systèmes microsoft:

  • corruption du boot
  • corruption des tables de partitions
  • corruption du système de fichiers.
  • corruption de la FAT ( la plus grave et la plus aléatoire à réparer).

La corruption du système de fichiers peut être simplement résolue en effectuant un simple chkdsk. Les utilitaires ronflants de dépannage vendus à prix d'or n'effectuent souvent que cette opération de base.

Notons que la vérification du système de fichiers est automatisée sur les systèmes modernes tels que Linux.

Lancer la console

Depuis le cd de windows

Pour lancer la console de réparation, démarrez sur le CD de Windows XP (voir vos paramètres de bios) : Windows va commencer à se charger avant d'arriver sur l'écran de bienvenue. Vous aurez plusieurs possibilités :

  • Installer Windows XP en appuyant sur ENTREE
  • Réparer ou récupérer une installation en appuyant sur R
  • Quitter le programme en appuyant sur F3

C'est bien sûr la 2ème option qui nous intéresse ici : elle va lancer la console de récupération

Depuis le disque

Installation sur le disque

Si vous souhaitez avoir le choix lors de chaque démarrage de votre ordinateur entre le mode normal et le mode récupération, vous devez l'installer sur le disque. Vous aurez alors le choix au démarrage entre “Microsoft Windows” ou “Console de récupération Microsoft Windows XP”.

Insérez le cd de windows.

Démarrer > Exécuter, taper cmd, la console windows s'ouvre.

Ensuite, tapez :

 d:\i386\winnt32.exe /cmdcons

(la lettre d doit correspondre à la lettre de votre lecteur de CD)

Vous aurez au redémarrage une ligne de plus dans le menu qui vous permettra d'utiliser la console.

Utilisation

Comment utiliser la console de récupération ?

La console de récupération permet de restaurer Windows XP lors d'erreurs graves. Mais elle nécessite de connaître les commandes par coeur ou d'avoir un PC allumé à côté de celui que vous dépannez et sur lequel vous lisez cet article.

Etapes de lancement

La console va tout d'abord vous faire une liste des installations de Windows XP présentes sur votre disque dur.

Lors d'une installation classique, vous obtiendrez l'information suivante : “1. C:\WINDOWS”

Tapez le numéro de l'installation à réparer (classiquement : 1)

Entrez ensuite le mot de passe de l'administrateur : chaque caractère sera remplacé par “*”, ce qui est une sécurité concernant la confidentialité de ce mot de passe.

Vous pouvez maintenant accéder à “%SystemRoot%” et “\CmdCons” (et leurs sous répertoires éventuels), ainsi qu'à “\Program Files” et “\Documents and Settings”.

Ceci grâce au module Stratégie de groupe.

Vous pourrez faire des transferts de fichiers depuis le lecteur de disquette, le lecteur de CD/DVD, les autres disques durs ou n'importe quel disque amovible vers le disque auquel vous accédez, mais pas le contraire.

Commandes

Vous pouvez maintenant taper les différentes commandes suivantes :

  • help : affiche toutes les commandes disponibles
  • attrib : pour modifier l'attribut d'un fichier
  • cd et chdir : pour changer de répertoire. “cd..” renvoie au dossier parent
  • chkdsk : permet de vérifier l'intégrité d'un disque
  • cls : efface l'écran
  • copy : permet de copier un fichier
  • del et delete : efface un ou des fichier(s)
  • dir : affiche tous les répertoires et fichiers contenus dans le répertoire actuel
  • disable : désactive un service
  • diskpart : permet de partitionner un disque
  • enable : active un service
  • exit : quitte la console de récupération et redémarre le système (pensez à retirer le CD de Windows XP du lecteur!)
  • expand : décompresse un fichier compressé
  • fixboot : restaure le secteur de démarrage du disque dur
  • fixmbr : répare le secteur de démarrage principal de la partition système
  • format : permet de formater un disque
  • listsvc : affiche la liste des services disponibles
  • logon : affiche les installation de Windows détectées
  • map : affiche les informations concernant les lecteurs physiques
  • md et mkdir : créé un répertoire
  • more : affiche le contenu d'un fichier texte
  • rd et rmdir : efface un répertoire
  • ren et rename : renomme un fichier
  • set : affiche ou modifie 4 options d'environnement
  • systemroot : définit le dossier actuel comme %systemroot%
  • type : affiche un fichier texte
  • bootcfg : permet de modifier les options de démarrage de Windows
  • net : permet d'accéder à différentes fonctions relatives aux réseaux
  • batch : permet d'exécuter des scripts
Chaque fonction possède différents arguments et paramètres, visibles en tapant “help [nom_de_la_fonction]”

Trucs console de récupération

Complétion automatique

Comment activer la complétion automatique lors de l'utilisation de la console de récupération ? Ceci suppose qu'elle ait été installée sur le disque.

Cliquez sur Démarrer > Exécuter, puis tapez “regedit” sans les guillemets.

Développez l'arborescence

          HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Command processor

Puis donnez la valeur “9” à la clé “CompletionChar”.

Mot de passe admin perdu

Comment lancer la console de récupération quand on a perdu le mot de passe administrateur ?

Normalement, seul l'administrateur peut utiliser la console de récupération. Mais il est possible de contourner cette protection. La méthode à utiliser est différente suivant la version de Windows XP que vous avez installée :

Windows XP Pro

Ouvrez la MMC “Stratégie locale” Démarrer > Exécuter > taper

    %SystemRoot%\system32\secpol.msc

ou Démarrer > Outils d'administration,

développez l'arborescence Stratégies locales / Options de sécurité, puis

double-cliquez sur “Console de récupération : autoriser l'ouverture de session d'administration automatique”.

Là, cochez la case “Activé” pour ne plus avoir à donner de mot de passe lors du lancement de la console de récupération.

Vous pouvez aussi utiliser l'astuce valable pour Windows XP familial ci-dessous.

Windows XP Familial

Ouvrez la base de registre (Démarrer > Exécuter > taper “regedit”),

puis développez l'arborescence

   HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\Setup\RecoveryConsole

Double-cliquez sur la clé “SecurityLevel” et donnez-lui la valeur 1.

La console de récupération ne vous demandera alors plus de mot de passe administrateur !

Liens

console_de_recuperation.txt · Dernière modification: 2012/05/04 10:45 (modification externe)
GNU Free Documentation License 1.3
Powered by PHP Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0 Valid HTML5