Virtualbox

Dans ce document apparaît le terme VirtualBox, mais aussi son abréviation: VB !

Autre article icaunux sur le sujet virtualbox_en_console_vboxmanage

Ce logiciel est extrêmement bien écrit, gratuit et indispensable aujourd'hui.
Mais ne cachons pas que son utilisation nécessite une bonne accoutumance et une pratique certaine, assidue, et rigoureuse, sous peine de déconvenues.
Vous aurez besoin de beaucoup d' espace, donc prévoyez une partition Home qui dépasse 100 Go pour être à l' aise un vcertain temps.

Présentation

VirtualBox, est un logiciel libre de Innotek (http://www.virtualbox.org/) capable d'accueillir plusieurs systèmes d'exploitation sur un seul PC. Ce programme vous permettra de tester un autre système d'exploitation, tester des programmes, utiliser des logiciels qui existent sur un seul OS, … Tout ceci bien sur, sans altèrer les données, et en conservant la stabilité ( si système linux) du système hôte qui accueille les machines virtuelles.

Mieux encore, il permet de créer des images à un instant t du système testé, et de restaurer ces images en cas de besoin si par exemple les modifications apportées ont rendu ce système instable.

VirtualBox, peut accueillir différents OS; Fedora, OpenSuse, Windows Xp/Vista etc… Depuis n'importe quel autre système. On peut donc installer Xp sous Linux, Linux sous Xp, Mandriva sous Ubuntu, ….

L'installation d'un système sous VM (Machine Virtuelle) se déroule de la même façon que sur un PC physique.

Aide, documentation

Tuto_Ubuntu-fr_virtualbox

Exceptionnel: le site de VB propose un manuel très complet en français. Ceci est rarissime pour la plupart des logiciels.

manuel en français

FAQ en anglais troubleshooting

Obtention de Virtualbox

Version présente dans les dépôts

Ubuntu.fr déconseille l'utilisation de la version libre OSE. Or c'est celle qui est dans les dépôts. Il est recommandé d'installer la version libre la plus récente. Ubuntu 10.04 a la version 3.1.6.

C'est pourtant la façon la plus simple d'installer et d'utiliser ensuite VB ! Car lors de chaque mise à jour du système (noyau), VB sera reconstruit (par le biais de dkms et de virtualbox-dkms).

Cependant, on peut ne pas se satisfaire de cette ancienne version, mise à jour avec retard. Un utilisateur expert devra avoir la plus récente.

Ajouter le dépôt

Procédure désuette et peu performante pour ce logiciel là !!. A éviter.
   deb http://download.virtualbox.org/virtualbox/debian precise contrib

http://doc.ubuntu-fr.org/virtualbox#installation

Version la plus récente

Télécharger

Disponible sur le site de VB.

Téléchargez la version correspondant à votre système hôte

Dernière version disponible de VirtualBox

Installation de VB

Classique, comme toute installation d'un logiciel linux.

Cependant, il est essentiel d'effectuer les procédures suivantes !

USB et vboxusers

N'oubliez pas de rajouter votre compte dans le groupe vboxusers pour avoir accès à l'USB dans vos machines virtuelles.

   sudo usermod -G vboxusers -a $USER
Remplacez USER par votre nom d'utilisateur, bien que cela semble fonctionner tel que !!

Si vous souhaitez ajouter un utilisateur spécifique, remplacez la variable $USER par le nom de l'utilisateur en question.

Mais l'accès USB ne sera pas possible au standard USB2, à moins d'installer ce qui suit (VB additions ou extensions invité).

VB additions

Ce pack d' extension est absolument nécessaire !

dernier pack d'extension connu

Si VB est installé (il doit l' être à présent), il vous sera proposé d'ouvrir le téléchargement avec VB !!

Attention, vous devrez également installer l'extension invités dans votre machine virtuelle !

bandeau du haut dans Virtualbox: onglet Périphériques/ Insérer l' image CD des additions invité… (Host+D) Alors votre système invité, Windows xp par exemple, vous demandera d 'installer le logiciel. Répondez oui à toutes les questions.

A chaque mise à jour de VB, vous devrez télécharger le nouveau pack d'extensions, l'installer dans VB, puis dans chacun des systèmes invités que vous utilisez !! C'est laborieux,mais indispensable.

DKMS

DKMS, en principe on n' a pas à s'en préocupper, car VB gère bien seul, spécialement en cas d'installation de la version téléchargée sur leur site.

https://www.virtualbox.org/wiki/Linux_Downloads

Note: Ubuntu/Debian users might want to install the dkms package to ensure that the VirtualBox host kernel modules (vboxdrv, vboxnetflt and vboxnetadp) are properly updated if the linux kernel version changes during the next apt-get upgrade.

DKMS est présent dans les dépôts.

L'aide d'ubuntu-org.fr signale cette commande que je n'ai jamais utilisée…

   sudo apt-get install build-essential linux-headers-`uname -r` dkms
   

L'install de dkms évitera l' apparition de ce message : NS_ERROR_FAILURE (0x80004005)

Mises à jour

Si vous installez la version téléchargée sur le site de virtualbox, ce que je conseille vivement, sauf aux débutants, chaque mise à jour devra être effectuée manuellement.

Mais vous devrez aussi impérativement relancer une commande qui reconstruit les divers modules en accord avec le noyau de votre distribution.

  sudo /etc/init.d/vboxdrv setup
   
En ce cas ne vous préoccupez pas du paragraphe DKMS ci-dessus.

USB: précision importante

Si vous connectez un périphérique USB, faites le avant de démarrer virtualbox, ou bien avant de lancer la machine virtuelle qui aura besoin de l' USB.

Une fois celle ci lancée, en bas à droite de l' écran de VB, la troisième icône représente une clé USB (elle ressemble de loin plutôt à un crayon) clic droit, si vous avez connecté le périphérique USB, il peut apparaître grisé (cela dépend du microcode du hardware et de sa négociation avec le système invité)

Faites alors un clic pour l'activer; une coche (tick en anglais) apparaît devant.

Windows xp peut émettre un message sonore si c'est la première fois que vous connectez ce périphérique. Il installe alors automatiquement les bons pilotes. Pour vérifier la bonne prise en charge du périphérique allez voir dans le gestionnaire de périphériques de XP.

USB et Xubuntu

Si votre système hote est un Xubuntu, vous aurez sans doute besoin de cela:

commande

  lsusb
  Bus 007 Device 001: ID 1d6b:0001 Linux Foundation 1.1 root hub
  Bus 005 Device 002: ID 103a:f000
  

C'est celui sans Linux Foundation derrière son nom.

ou plus verbeux (peu d'intérêt)

 lsusb -v
 

sudo update-usbids

Mais surtout

sudo update-usbids

Résolution de w w w.linux-usb.org (w w w.linux-usb.org)… 216.34.181.97

Connexion vers w w w.linux-usb.org (w w w.linux-usb.org)|216.34.181.97|:80… connecté.

requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK Taille : 529790 (517K) [text/plain] Enregistre : «/var/lib/usbutils/usb.ids.new»

Enfin, vous aurez grâce à la dernière commande entrée le nom de votre périphérique usb

  Bus 007 Device 001: ID 1d6b:0001 Linux Foundation 1.1 root hub
  Bus 005 Device 002: ID 103a:f000 **<nom_de_votre_périphérique>**
  

Utilisation de base

L'utilisation plus avancée est en partie décrite dans l' article icaunux virtualbox_en_console_vboxmanage déjà cité

Création d'une machine virtuelle

Nous allons créer une nouvelle machine virtuelle qui accueillera notre futur système. Pour cela cliquez sur l’icône “Nouveau”.L’assistant se lance, cliquez sur suivant jusqu’à arriver à la fenêtre vous demandant de rentrer un nom pour votre machine virtuelle.

Nom de la MV

Donnez lui un nom correspondant à l'OS que vous allez installer, “Ubuntu 8.04” par exemple. Sélectionnez ensuite le type de système à installer. Dans notre cas c’est Linux 2.6 (la version du noyau).

Mémoire de la MV

La page suivante vous demande sélectionner la mémoire que vous allouerez à votre système. C’est à vous de choisir en sachant que cette mémoire sera prise sur votre mémoire vive. Avec 1Go de ram on peut sans problème allouer 256Mo de mémoire voire un peu plus.

Disque dur de la MV

Arrive ensuite la gestion des disques durs. Comme c’est la première installation aucun disque n’existe, il faut donc en créer un en cliquant sur “Nouveau”. Un nouvel assistant se lance pour vous accompagner dans la création du disque. Si vous choisissez “Image Dynamique” , la taille du disque dur (virtuel) grandira au fur et à mesure des besoins en espace de votre système virtuel . En revanche le choix “Image à taille fixe” réserve l’espace voulu sur votre disque et ne pourra plus évoluer. Pour éviter de perdre inutilement de l'espace disque, la première solution est préférable. Pour finir vous devez définir une taille pour votre disque dur. Dans le cas d'un disque à taille dynamique, la taille du disque dur est la taille maximale.

Terminez l’assistant de disque dur, puis finalisez également l’assistant de machine virtuelle. Votre machine virtuelle est donc fin prête pour recevoir son premier système d’exploitation.

Installation du système

Vous avez normalement une image iso du système à installer. Il va falloir dire au système que cette iso sera votre CD. Pour cela dans la partie « détails » se situant sur la droite cliquez sur “CD/DVD Rom”. Une nouvelle page s’ouvre avec les paramètres du lecteur virtuel. Cochez la case “Installer un CD/DVD-ROM” puis “Fichier image ISO”. Si au contraire vous disposez d’un vrai CD et non d’une image cochez l’autre bouton, sélectionnez la lettre du lecteur et insérez votre cd.

Il ne vous reste plus alors qu’à démarrer la machine virtuelle en appuyant sur le bouton “Lancer”. La machine démarre et doit normalement détecter votre cd, l’installation commence. Si vous passer en mode plein écran il suffit d'utiliser la combinaison : CTRL+F pour en sortir

Création d'un répertoire de partage

Depuis VirtualBox, il est possible de partager un répertoire entre la machine virtuelle et le PC hôte. Voici la méthode :

  • Commencez par créer un répertoire de partage sur la machine hôte, partage_H par exemple.
  • Si la machine hôte fonctionne sous Linux, modifiez le groupe auquel appartient ce répertoire, il doit faire partie du groupe “vboxusers”
  • Vérifiez que l'utilisateur courant fait bien partie également de ce groupe
  • Ensuite, lancez VirtualBox puis cliquez sur le bouton “Préférences” puis sur “Répertoires Partagés”
  • Sélectionnez le dossier partagé en cliquant sur le petit dossier avec la croix verte, /home/utilisateur/partage_H par exemple
  • Donnez un nom de partage à ce dossier, “partage” par exemple
  • Démarrez la machine virtuelle
  • Installez les programmes additionnels en cliquant sur le menu “Périphériques” puis “installer les additions clients”

Si la machine virtuelle est de type Windows :

  • Cliquez sur “Démarrer” puis “Executer”, puis taper “cmd”
  • Tapez la commande suivante
  net use X: \\vboxsvr\partage
  • Le lecteur X vous donne maintenant accès au répertoire partagé de la machine hôte

Si la machine virtuelle est de type Linux :

  • Créez un répertoire de partage pour la machine virtuelle, /home/utilisateur/partage_V par exemple.
  • Lancez un terminal et tapez la commande “id” pour obtenir votre uid et gid
  • Lancez un terminal en mode root et tapez la commande suivante (remplacer les XXX par votre uid et votre gid)
  mount -t vboxsf -o uid=XXX -o gid=XXX partage /home/utilisateur/partage_V
  • Votre répertoire partage_V correspond maintenant au répertoire partage_H de votre système hôte
La commande suivante suffit si vous souhaitez simplement avoir un accès en lecture sur le répertoire partagé :

mount -t vboxsf partage /home/utilisateur/partage_V 

Liens

Site de l'Editeur http://www.virtualbox.org/

Virtualbox sous ubuntu http://doc.ubuntu-fr.org/virtualbox

{{tag>linux averti virtualisation}}
glossaire/virtualbox.txt · Dernière modification: 2014/09/15 15:55 par wanica
www.chimeric.de Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0