Les systèmes de fichiers

Abordé: systèmes de fichiers windows, les systèmes de fichiers Linux (en bref)…

Pas abordés: les systèmes de fichiers MacIntosh ….LVM (utilisation avancée sous linux).

LVM_article_Icaunux

convertir_de_FAT_vers_NTFS_article_Icaunux

Intérêt de cet article

Depuis linux, on utilise fréquemment des disques externes ou des partitions au format windows.

Accéder depuis win et nux

Les partitions de données sont souvent créés au format NTFS, pour être accessibles à la fois depuis Windows, mais aussi depuis Linux.

L'utilisateur Linux est en droit de se poser la question du bon système de fichiers à choisir pour ses partitions non système, car bien sûr linux ne s'installe pas sur des systèmes de fichiers windows.

Supports neufs au "format Windows"

Les supports neufs sont systématiquement livrés avec une table de partitions msdos, et avec les systèmes de fichiers Win,une seule grande partition NTFS sur le disque, ou pire FAT32.

Le format Fat 32 n'autorise pas la manipulation de très gros fichiers vidéos par exemple, et refusera de les recevoir (en cas de copie vers ce système en FAT).

Les systèmes de fichiers

Définition

Un système de fichiers (file system ou filesystem en anglais) ou système de gestion de fichiers (SGF) est une façon de stocker les informations et de les organiser dans des fichiers sur ce que l'on appelle des mémoires secondaires (disque dur, CD-ROM, clé USB, SSD, disquette, etc.).

Associer un nom de fichier à son contenu

Différentes méthodes permettent d'associer un nom de fichier à son contenu.

Fichier FAT

Dans le cas du système de fichier FAT,ancien système de fichier de MS/DOS et de Windows encore largement utilisé sur les supports amovibles comme les clés USB, chaque répertoire contient:

  • une table associant les noms de fichiers à leur taille et
  • un index pointant vers la table d'allocation de fichiers (MFT),
  • une zone réservée du disque, la MFT, indiquant pour chaque bloc de données l'index du bloc suivant du même fichier.

Fichier d'Unix

Dans le cas des systèmes de fichier d'Unix (ou de Linux), les fichiers et les répertoires sont identifiés par un numéro unique,

le numéro d'inode

Il permet d'accéder à une structure de données (inode) regroupant toutes les informations sur un fichier à l'exception du nom, notamment

  • la protection d'accès en lecture,en écriture
  • des listes de dates
  • le moyen d'en retrouver le contenu.

Le nom est stocké dans le répertoire associé à un numéro d'inode.

Cette organisation présente l'avantage qu'un fichier unique sur disque peut être connu du système sous plusieurs noms.

Fichier NTFS

L'organisation du système de fichier NTFS est encore plus complexe, fonctionnant un peu à la façon d'une base de données. Voirci-dessous et site de Bellamyjc.

Systèmes d'exploitation et système de fichiers associé

Le choix du système de gestion des fichiers se fait principalement en fonction du système d’exploitation. Les systèmes d’exploitation les plus récents (linux) supportent un grand nombre de systèmes de fichiers.

NTFS

Généralement, pour les systèmes Windows, le système NTFS le plus récent: NTFS 5, est conseillé, car il procure une sécurité plus grande ainsi que des performances accrues par rapport au FAT.

exFAT

Le SP1 de Vista propose de formater en exFAT qui est une grosse évolution de la FAT, proposant une meilleure fiabilité,une « vraie » gestion des noms longs, et l'ACL.

Windows CE 6 (le futur Windows Mobile 7) gère aussi ce nouveau FS. Le but de Microsoft est de remplacer la FAT, principalement utilisée sur les supports amovibles comme les cartes mémoires.

Unix

Le monde des Unix (Unix, Linux, BSD, MacOS X) supporte un très grand nombre de systèmes de fichiers.

Cela est dû au fait que malgré leur nombre, les systèmes supportés suivent généralement des standards et notamment POSIX. posix_wikipedia

Compatibilité des systèmes

FAT

Fat 16 est le format fréquemment utilisé les portables afin d'y mettre la partition cachée de boot (liée souvent à UEFI).Fat 32 était le format du système de fichiers utilisé par Microsoft Windows 98.

Il se trouve que de grands constructeurs de disque externe, Transcend par exemple, livrent leurs disques à ce format !Cela peut sembler une bizarrerie aujourd'hui. Est-ce la volonté d'être accessibles depuis Mac et Linux ? Or Linux prend bien en charge NTFS de nos jours, non seulement en lecture mais aussi en écriture .

NTFS

NTFS le système omniprésent sur les systèmes windows, mais qui est accessible en lecture et en écriture aussi depuis Linux est le format le plus souvent adopté afin de créer des partitions de données accessibles depuis les deux systèmes.

Ext3, ext4

Les formats de fichiers les plus fréquents sur Linux Ubuntu sont ext3 et ext4.

Ils ne sont pas accessibles depuis Microsoft Windows, sauf à utiliser des utilitaires dédiés. Cette utilisation peu souhaitable ne sera pas abordée ici.

ext4

benchmarks

L'avis de JP Bellamy sur NTFS

Bellamy vante les mérites exceptionnels du système NTFS.

NTFS a été lancé en 1993 avec le système multi-utilisateur Windows NT. En effet, la technologie FAT, qui était utilisée par MS-DOS et les versions grand public de Windows ne permettait que difficilement d’offrir un système de fichiers multi-utilisateurs :

  • pas de zone indiquant le propriétaire du fichier ;
  • pas de date du dernier accès en lecture ;
  • pas de droits d’accès de groupe.

Il cherchait également à assurer une bonne performance dans un contexte multi-tâche, c’est-à-dire de nombreux programmes accédant simultanément ou presque au disque dur.

Ce souci était louable, mais le fait est que ce système de fichiers n'avait pas le système d'exploitation qu'il méritait,puisque la gestion du multi tâches depuis XP a toujours été inaboutie, pour ne pas dire plus.

NTFS-3G

ntfs-3G

Le pilote libre NTFS-3G, en version stable 1.0 depuis le 21 février 2007, permet une écriture fiable et la création de fichiers sur les partitions NTFS

À chaque accès à un fichier ou à un répertoire, la date de dernier accès est mise à jour (cela fait partie de la norme POSIX.1 c'est-à-dire IEEE 1003.1 ).

Il existe des cas extrêmes où cela peut être prohibitif pour les performances. Dans ce cas, il est possible de l'éviter. Sous windows, dans la base de registre, il faut créer une valeur nommée NtfsDisableLastAccessUpdate (type DWORD, de donnée dans la clé HKLM\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\FileSystem.

ID d'une partition NTFS

Identificateur de partition 0x07 (MBR) EBD0A0A2-B9E5-4433-87C0-68B6B72699C7 (GPT)

les_systemes_de_fichiers.txt · Dernière modification: 2012/05/07 20:09 (modification externe)
GNU Free Documentation License 1.3
Powered by PHP Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0 Valid HTML5