Maintenir son système

Maintenance ?

On nous a dit que Linux fonctionnait sans être expert, et on nous aurait menti ? Le terme maintenance s'applique-t-il et pour quoi faire ?

Utilisation basique sur un pc récent

Il n'y a pas de maintenance à faire sur un système linux pour une utilisation basique. Il peut y avoir quelques modifications cosmétiques, mais elles ne seront pas abordées ici.

Habitude windows ?

Il semble que l'envie de disposer de programmes de nettoyage soit un héritage de l'utilisation de windows (pour lequel ils sont indispensables). Les linuxiens devraient perdre ces habitudes, car le système est extraordinairement bien conçu et ne s'engorge pas avec le temps, ou si peu !

Disons que si on laisse les anciens noyaux, on aura tout au plus 1 Go de données, et que dans ce cas, notre partition système ubuntu ( sans le home qui est à part) pèse 6 Go au plus et 4,5 optimisée.

Au contraire de windows, les data présentes dans la partition système ne ralentissent pas linux. Si vous avez installé un nombre incroyable de logiciels ( dépôts ou ppa), cela sera à peine sensible.

Inversement, avoir effectué une mise à jour système plutôt que de réinstaller ubuntu “on scratch” pourrait ralentir un peu, mais c'est anecdotique !

De l'inutilité, dangerosité de cette maintenance

Voir à cet égard la discussion ici

Présentation simplifiée pour un nettoyage

Pré requis

Toute opération de maintenance sérieuse nécessite des connaissances. Il est inutile de fragiliser son système pour gagner quelques centaines de Mo sur les disques actuels, gigantesques.

Quel nettoyage ?

Celui-ci est quasi inutile !

Lisez quand même cet article pour savoir pourquoi !

Il n'y a tout simplement quasi rien à nettoyer ! En trois années d'utilisation de mon ubuntu, sa taille est quasi identique à l'origine soit 4 Go !Je n'ai réalisé qu'un ou deux légers nettoyages durant cette longue période. Cela a consisté principalement à:

  • supprimer les anciens noyaux comme relaté dans l'article sur ce wiki trop_de_noyaux, ainsi qu'à
  • utiliser sagement synaptic.

Bien sûr, le cas des serveurs ou des machines de production générant de nombreux logs n'est pas abordé ici.

Maintenance des paquets

Synaptic

Synaptic_et_apt

Ce gestionnaire de paquets (logiciels) en mode graphique est fabuleux. Il suffit de prendre quelques minutes pour en étudier le fonctionnement.Bien utilisé, il purge lui même les résidus de paquets désinstallés.Voici comment se débarrasser des résidus de configuration (dépendances d'applications non supprimées après la désinstallation) d'un programme.

Ouvrez Synaptic, en bas à gauche cliquez sur le bouton “ETAT”

Vous devriez voir apparaître au dessus la ligne “Non installés (résidus de configuration), si ce n'est pas le cas c'est que vous n'en avez pas, cliquez sur cette ligne et supprimez toutes les dépendances qui s'afficheront sur votre droite.

Apt-get

Variante de Synaptic en Console apt-get installer_un_programme_en_ligne_de_commandes

Quelques commandes de nettoyage

Suppression des paquets .deb inutiles :

Tout les.deb correspondants aux programmes que vous avez installés et/ou désinstallés sont stockés dans le répertoire /var/cache/apt/archives, jetez y un coup d'oeil et vous risquez de vous rendre compte que ce répertoire peut être très volumineux, leur seul intérêt est de permettre la re-installation des programmes sans connexion internet.

Deux commandes sont à votre disposition pour faire un peu le vide:

La première consiste à ne supprimer que les .deb correspondant aux paquets désinstallés :

   sudo apt-get autoclean

La deuxième consiste à pouvoir également supprimer les .deb des paquets installés :

   sudo apt-get clean

Deborphan

Utilisateurs avancés ou curieux.

Suppression des paquets orphelins.Comme leurs noms l'indique il s'agit là de paquets n'ayant aucune dépendances.

Pour les supprimer il vous faut installer “deborphan” soit via synaptic soit dans un terminal avec la commande :

   sudo apt-get install deborphan

Deborphan trouve les paquets dont aucun autre paquet ne dépend.

Par défaut, la recherche est effectuée dans les sections « libs » et « oldlibs » pour traquer les bibliothèques inutilisées.

Deborphan peut s'utiliser en ligne de commandes et vous pourrez trouver toute la documentation concernant ces commandes dans votre archive /usr/share/man/fr/man1/deborphan.1.gz,ou en tapant la commande :

   man deborphan
Le script “maintenir-systeme” gère une fonction identique.

Des outils de nettoyage en mode graphique

Utiliser avec précaution

Ceci n'est pas une antienne de puriste ou de fanatique de la console. Ces outils graphiques peuvent présenter des risques.

Hormis Synaptic signalé ci-dessus, la plupart des outils graphiques, sont sinon à éviter du moins à utiliser avec grande précaution ! Ils semblent empreints de facilité mais ne permettent pas de gagner une meilleure compréhension du système, c'est là un moindre défaut sans doute, mais aussi:

  • Ils ne rendent pas ou rarement compte de ce qu'ils font.
  • Leurs éventuels mé-fonctionnement,sinon disfonctionnements sont parfois liés à leur interface graphique.
  • Leurs actions peuvent être “en contradiction” avec celles du système, et en particulier de la console.
  • En l'espèce, le nettoyage, ils n'apportent pas grand chose de concluant.

Nous en présentons néanmoins brièvement deux ci-dessous.

Deux outils graphiques

Ubuntu-tweak

Présentation complète ici

Longtemps, il a été absent des dépôts. Ce qui signifie que les mainteneurs d'Ubuntu s'en méfiaient !

Il reprend un certains nombre de fonctionnalités présentes de façon plus ou moins éparses dans le système. Si on connaît un peu celui-ci, on s'aperçoit qu'il apporte assez peu de choses.

Capacités multiples

On peut ajouter de nouvelles sources pour disposer de dépôts supplémentaires, et donc d'autres logiciels que ceux fournis dans les dépôts officiels. Cela ne prête pas tellement à conséquence pour des logiciels web, graphiques, multimédias. Par contre, pour des logiciels utilitaires censés intervenir sur le système, on peut se poser légitimement des questions.

Option de nettoyage

Dans Programmes → Nettoyeur de paquets, cliquer sur « Tout sélectionner » ;

  • cliquer sur « Effacer »
  • Recommencer la manipulation pour les autres onglets (cache, configuration, noyau).

Fslint

Une des fonctions de ce logiciel consiste à supprimer les doublons, ou bien les répertoires vides ! Pour sa présentation détaillée voir ici

Ces manipulations sont potentiellement dangereuses.

Installation

Voir ici

Utilisation

Lancer le programme fslint-gui (depuis le menu outils système)

Les scripts

Voir l' excellent script sauvegarde_générale_d'un_PC de Rafa sur Icaunux.

Intérêt du script

Il évite la ligne de commande. Il permet de gagner du temps.

Nature du script

Un script est un fichier texte créé avec un éditeur de texte (gedit, vim, etc) qui contient des instructions ou commandes.

Il est rendu exécutable afin que les instructions qu'il contient soient exécutées. C'est donc une sorte de programme.

Fonctionnement

Il se lance depuis la console. Se placer dans le répertoire contenant le script. Effectuer un

  ls

dans le répertoire afin d'en voir le contenu et de copier parfaitement le nom du script.

Faire précéder le nom du script de la commande

   sh

Un script de maintenance système

Maintenir-système

Ce script s'appelle “Maintenance système”. Il permet de maintenir le systeme Ubuntu à jour et propre en utilisant zenity afin de permettre l'accès a des commandes spéciales à l'aide d'une interface graphique.

maintenir-systeme.zip

Une fois installé, il se trouve à cet endroit de votre système :

  /usr/share/maintenir-systeme/scripts/maintenir-systeme.sh

Mais aussi dans le menu applications outils système Maintenir Système.

Utilisation

Maintenir-systeme en mode graphique:

Il se lance en mode graphique avec une interface simplifiée à l' extrême: une boite avec des cases à cocher selon l'ampleur du nettoyage que l'on souhaite effectuer.

Parmi toutes les options possibles, je ne l'ai utilisé que pour “supprimer les anciens noyaux du système”.

Il fonctionne très bien. Il est configuré pour garder, par sécurité, les deux ou trois dernières versions du noyau.

Liens

maintenir_son_systeme.txt · Dernière modification: 2017/04/18 04:19 (modification externe)
GNU Free Documentation License 1.3
Powered by PHP Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0 Valid HTML5