Icaunux - Le Forum

Forum de l'Association ICAUNUX

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Les Inscriptions au forum sont temporairement désactivées en attendant de trouver une solution efficace contre les inscriptions fictives très nombreuses ces derniers temps. Si vous souhaitez vous inscrire sur le forum, merci d'envoyer une demande par mail à l'adresse contact@icaunux.org. Désolé de cette gène occasionnée.

#1 28-01-2016 00:20:27

OinOin
Membre
Lieu : BRIENON-SUR-ARMANCON
Inscription : 26-01-2015
Messages : 114

Les aventures d'un Linuxien dans un monde de Windowsiens... au travail

[Mise à jour du 24/12/2016 : Me revoilà pour continuer mes aventures maintenant que j'ai trouvé le temps de réinstaller Linux sur mon netbook. Je vais donc mettre à jour mes anciens épisodes et en créer de nouveau. Les mises à jour seront en vert dans mes anciens posts et je rayerai les anciennes informations. Je pense garder cette légende du vert et du barré car comme vous le savez les systèmes évoluent rapidement (par exemple le cas de Flash player qui ne sera bientôt plus utilisé et donc moins de galère pour l'installer sous Linux, remarque ce n'est pas plus mal comme ça car Flash est lourd à gérer et pose des problèmes de sécurité alors bon débarras). Sur ceux je vous souhaite une bonne lecture et n'hésitez pas à réagir ^^]


Bonsoir,

Je ne savais pas vraiment où mettre ce sujet car je souhaiterais vous faire part de mes expériences pour tenter de travailler avec Linux au milieu d'un parc informatique sous Windows.


Episode 0 - L'épisode pilote (Présentation et contexte)

Tout d'abord je me présente : je suis directeur adjoint des accueils de loisirs d'une commune de l'Yonne (une collectivité si l'on utilise des termes plus techniques ^^). En plus de gérer et faire de l'animation dans le centre de loisirs, les NAP (Nouvelles Activités Périscolaires), l'aide aux devoirs... je suis aussi responsable informatique pour les petits dépannages (installations de logiciels, maintenance des postes, réparations...) et les consultations (j'exprime nos besoins auprès des entreprises informatiques afin de trouver ce qui nous correspond le mieux). Du coup j'ai proposé plusieurs fois des solutions pour nos problèmes. Certaines ont aboutis, d'autres sont en cours d'élaboration et d'autres encore ne sont encore qu'à l'état d'idées.

Nous avons un réseau intranet mais qui n'est pas ouvert à l'Internet (seuls les postes de la Mairie ont accès au documents en réseau), du coup nous avons dû trouver des solutions pour partager et collaborer entre les différents services, géographiquement éloignés, en passant par Internet. Comme je n'avais pas le temps, ni les moyens, ni les connaissances pour réaliser un serveur pour nos propres besoins (stockage de documents, serveur d'e-mails, hébergement sites WEB...) j'ai utilisé et fait utilisé des solutions toutes faites (comptes Google pour les agendas partagés, GDrive pour le stockage et la collaboration...). Je suis bien conscient que cette solution n'est pas la meilleure mais quand on a besoin de fonctionnalités rapidement sans avoir les connaissances et le temps pour faire quelque chose de correct, on se tourne vers des solutions toutes faites.

Comprenez bien que dans une petite commune nous n'avons ni le temps, ni les moyens d'avoir un service informatique digne de ce nom ( Depuis presque 1 an, nous avons un cintrat de maintenance avec une entre prise de prestation informatique pour palier aux problèmes de réseau avec notre serveur qui est vieillissant et en cours de remplacement qui malheureusement sera sous licence Windows), et c'est là notre erreur : se précipiter sur la première solution venue (ex : Google) et ensuite il est difficile de changer les habitudes de chacun une fois que l'on réfléchit à ce qu'il nous faut et que l'on compare les différents services (ex : nous sommes en train de nous tourner vers e-Bourgogne pour l'hébergement de sites WEB et potentiellement le stockage de documents, le partage et la collaboration).

Avec un regard plus ouvert et en arrière, je m'aperçoit de mes erreurs et de celles de la commune concernant l'informatique (MS Office 2007 en bureautique alors qu'aucune personne ne s'en sert convenablement à part moi (quand je l'utilise), MS Outlook qui ne sert que pour consulter les mails sans vraiment chercher à optimiser sa messagerie...), j'ai décider de me lancer dans cette folle aventure, mais qui me passionne : utiliser Linux à 99% (eh oui parce que certains services de collectivité et progiciels ne dépendent pas de moi et resteront compatible Windows uniquement, donc il ne sera pas possible de se passer de certains logiciels Windows... pour le moment smile) dans mon travail et ma commune.

Je me lance donc moi-même en "béta-testeur" pour être prêt le jour où il faudra sauter le pas, car j'en suis sûr il faudra le sauter un jour. Quand on voit que dans les gendarmeries ils utilisent Linux, les collectivités arriveront elles aussi à cette évolution (rien que pour MS Office et LibreOffice : au conseil départemental, ils utilisent de plus en plus LibreOffice à la place de MS Office (réduction budgétaire oblige ^^)).
Comme je n'aime pas que l'on me force la main, je préfère tester de mon côté, prendre le temps d'utiliser un "nouvel outil" (nouvel OS, nouveaux logiciels...), trouver les solutions aux problèmes de compatibilités, trouver de nouvelles méthodes...
Je pense ne pas être le seul de ce cas. Imaginez : vous travaillez sous MS Office depuis des années et on vous dit du jour au lendemain que c'est finit on passe à LibreOffice. Cela peu paraître sympathique au début parce qu'on se dit : "OK pourquoi pas ! On va sûrement avoir des formations et du temps pour apprendre à utiliser ce logiciel avant de l'utiliser réellement". Malheureusement on n'est pas dans un monde de Bisounours : les changements de logiciels c'est tout de suite, maintenant, sans formations, sans temps pour découvrir et apprendre, et vous devez fournir votre travail aussi rapidement que quand vous utilisiez MS Office hmm. Voilà le problème du passage des logiciels propriétaires vers les logiciels libres : les gens se sentent obligés, opprimés en les utilisant puisqu'on leur demande de faire la même chose avec le même temps de travail mais en changeant toutes ses habitudes, s'adapter en moins d'une journée... Alors moi je dis NON et donc j'anticipe ce passage pour déjà être opérationnel le jour J mais aussi être là pour aider mes collègues dans le besoin et être comme un consultant auprès de ma hiérarchie afin de les conseiller pour un passage progressif, avant de rebuter tout le monde.

Voilà je vous ai posé le décors de mon aventure et régulièrement je raconterai mes expériences, bonnes ou mauvaises, en espérant qu'elles vous seront utiles par la suite.
Je vous invite à partager aussi, si cela vous dit, vos expériences Linux au travail. Sans prétendre révolutionner le monde de l'informatique, de parler entre nous de ce genre d'aventure peut nous amener à concevoir des solutions qui un jour peut-être verront le jour dans nos administrations, nos entreprises, nos écoles... pour ne plus être dépendant de systèmes propriétaires qui nous exploitent de plus en plus (exploitent notre argent, notre vie privée, notre travail... prenez l'exemple de Windows 10 : gratuit pour l'instant mais de plus en plus intrusif dans notre vie privée, de moins en moins contrôlable (le système de mises à jour est une horreur, impossible de contrôler à quel moment elles se feront et du coup le PC rame et la bande passante Internet est monopolisé quand on en a le plus besoin), de plus en plus gourmand en ressources... et se permet d'installer/désinstaller ce qui est soit disant bon ou mauvais pour notre PC mad).

En espérant ne pas vous avoir trop soûlé avec mon histoire, je vous souhaite une bonne nuit et à très bientôt pour un nouvelle épisode smile.

Dernière modification par OinOin (25-12-2016 01:11:57)

Hors ligne

#2 28-01-2016 01:09:41

OinOin
Membre
Lieu : BRIENON-SUR-ARMANCON
Inscription : 26-01-2015
Messages : 114

Re : Les aventures d'un Linuxien dans un monde de Windowsiens... au travail

Episode 1 - Installation... Check ! Compatibilité matériel... Euh ! Houston ? On a un problème !?! hmm

Mise à jour le 25/12/2016.


Ma première erreur : croire que l'installation d'Ubuntu d'un système Linux est facile quelque soit le PC.

En fait ce n'est pas vraiment l'installation qui est compliquée, c'est plutôt ce qui se passe après l'installation.

J'avais pourtant essayé Ubuntu plusieurs distributions Linux (Ubuntu, Xubuntu, ZorinOS, Fedora, CentOS, Linux Mint, Mageia, OpenSUSE...) en live USB sur mon PC portable pour le boulot pour vérifier la compatibilité avec mon matériel. Tout fonctionnait correctement à première vu et du coup j'ai voulu installer Ubuntu Xubuntu (après quelques mois d'utilisation d'Ubuntu, il s'avère que cette distribution est trop lourde pour mon netbook Toshiba Satellite T110-107 avec 1,3 GHz pour un CPU à 1 processeur et 3 GB de RAM (je pense que Unity est rop gourmand pour ce PC). J'ai donc fait le choix d'installer Xubuntu qui reste sur une base Ubuntu mais avec un environnement de bureau XFCE moins gourmand pour mon netbook) en dualboot avec Windows 10.

  1. 1er problème : le dualboot Windows 10/Ubuntu Xubuntu.
    Mon PC est un netbook Toshiba Satellite T110-107 qui a des caractéristiques assez limités (il juste ce qu'il faut pour faire de la bureautique, de l'Internet et de la gestion de fichiers). Depuis mon passage à Windows 10, je n'arrive plus à travailler confortablement et rapidement j'avais donc fait le listing des logiciels et services que j'utilise pour voir s'il est possible de faire la même chose sur Ubuntu (je ferai un épisode concernant ma mésaventure concernant Google Drive et Ubuntu) : LibreOffice et MS Office (possibilité de passer par la version WEB pour les fonctions de base de MS Office), Firefox ou Chromium/Chrome, Gimp... bref rien qui ne m'empêche de travailler sous Ubuntu (j'ai vite déchanté en voulant utiliser certains services mais comme je l'ai dit, cela fera l'objet d'un prochain épisode).
     

  2. L'installation d'Ubuntu Xubuntu
    C'est parti pour l'installation... "Ubuntu ne détecte pas d'installation Windows sur votre PC" sad. Ah bah ça commence mal ! Après plusieurs bidouillages (je précise que je n'ai d'UEFI et que je suis en MBR) concernant le nombre de partitions primaires maximales et plusieurs questions sur "ai-je vraiment besoin de Windows ?", j'ai décidé de tout formater et n'installer qu'Ubuntu (oui je sais ce jour là j'ai dû laisser mon cerveau sur la table ^^). Du coup pas de problèmes à l'installation. Cette fois-ci je n'ai pas eu de soucis : Xubuntu à bien détecter mon installation Windows 10 et donc j'ai pu faire mon dualboot. Par contre j'aurais voulu faire une partition de partage de documents entre Xubuntu et Windows 10 mais je n'ai pas vraiment réussi et donc j'ai laissé l'installateur de Xubuntu faire une installation automatique avec mon /home sur la même partition que le système. Quand je me serai habitué à Xubuntu, je ferai une installation manuelle en séparant mon /home du système.

Seulement je n'avais pas vraiment testé toutes les fonctionnalités de mon PC et j'ai découvert 3 problèmes majeurs (pour l'instant) :

  • Mon signal WiFi est très faible et je suis obligé de travailler en Ethernet ou bien "collé" à la box en WiFi alors que sous Windows je n'avais ce soucis

  • Mon pavé tactile est reconnu mais il n'est pas fonctionnel Depuis la version 16.04 d'Ubuntu, je n'ai plus ce problème

  • Je ne peux pas changer la luminosité que ce soit avec les touches de mon clavier ou dans les paramètres d'Ubuntu

Grâce à IceCat principalement, nous essayons de trouver une solution à mon problème de WiFi qui est pour moi le plus handicapant (si vous voulez voir la discussion concernant ce problème c'est pars ici). Pour les autres je verrai un peu plus tard.

Je ne vais pas en dire plus la-dessus car ce n'est pas le sujet mais la morale de cette mésaventure : pendant un moment j'ai cru que quelque soit le PC, Ubuntu fonctionnerai à merveille or c'est faux. Au moment du test sur le liveUSB, j'aurai du me déplacer dans la pièce pour vérifier la portée du WiFi, j'aurai du jouer avec la luminosité... pour le pavé tactile j'avais bien le problème mais je me suis dit "une petite mise à jour et hop" mais non. J'ai l'impression que Toshiba Satellite Txxx ne sont pas les PC les plus compatible avec Ubuntu.

Je n'ai pas gardé Windows en dualboot : mais quelle mauvaise idée ! Je m'en mort les doigts car dans ma précipitation, j'ai cru être Super-Informaticien : celui qui connaît tout de l'informatique et qui sait se débrouiller rapidement. Bah non !!! J'ai fais l'erreur de croire que je pourrai improviser rapidement des solutions aux problèmes que je rencontrerai au cours de mon utilisation tout en travaillant comme d'habitude. Grossière erreur car en ce moment je suis obligé de travailler dans le bureau de la directrice là où il y a la box, la Google Drive n'est pas aussi compatible avec Linux que je ne le pensais, Adobe Flash Player n'est pas aussi compatible avec Linux qu'il n'y paraît... bref je suis un gros boulet d'avoir délaisser totalement Windows alors qu'actuellement tout tourne principalement avec des logiciels et des services uniquement adaptés pour Windows. Maintenant j'ai bien mon dualboot Xubuntu/Windows 10 et du coup je peux travailler correctement en utilisant Windows quand je n'ai pas le choix ou pas le temps et faire mes tests sur Xubuntu.


Mon conseil sur cette aventure :

Ce sera tout pour ce soir (et c'est déjà pas mal). Prochain épisode on rentre dans la partie utilisation de tous les jours. Je ferai un petit épisode sur Flash Player sous Linux.

Bonne nuit,

Dernière modification par OinOin (25-12-2016 02:13:40)

Hors ligne

#3 28-01-2016 02:20:22

IceCat
Membre
Lieu : 93
Inscription : 17-11-2012
Messages : 604

Re : Les aventures d'un Linuxien dans un monde de Windowsiens... au travail

Hé bien merci pour cet épisode ! cool


Il mériterait d'être épinglé (d'ailleurs je vais le faire), et tes conseils sont judicieux ! J'invite tous les décideurs qui envisagent une migration à suivre tes conseils. Ça demande de la préparation et de l'accompagnement, mais je pense que le jeu en vaut la chandelle.

Là t'as pas de chance et ton pc est pas très compatible.

J'ai aussi bossé dans une mairie, c'était...compliqué ! wink


Faudrait que tu viennes avec le pc à une réunion, je m'acharnerai certainement dessus; et puis oublie pas de faire une sauvegarde de tes documents !


promotion.php?image=PL-user.png&membre=IceCat

Hors ligne

#4 28-01-2016 23:22:16

OinOin
Membre
Lieu : BRIENON-SUR-ARMANCON
Inscription : 26-01-2015
Messages : 114

Re : Les aventures d'un Linuxien dans un monde de Windowsiens... au travail

Episode 2 - L'épine du pied du WEB : Adobe Flash Player

Mise à jour du 30/12/2016 : Adobe Flash Player est en train de disparaître de nos navigateurs (Mozilla Firefox et Chromium (source de Google Chrome) ont déjà prient des mesures) et d'autant plus que son éditeur Adobe souhaite l'arrêter. J'avoue que depuis ma réinstallation de Xubuntu sur mon netbook, je n'ai pas eu besoin de trouver "des solutions" pour installer Flash Player sur Linux, alors comme il va disparaître je ne vais pas m'embêter à l'installer. Toutefois je laisse cet épisode qui a tout de même fait parti de mes aventures dans mes débuts sous Linux ^^.


Vous l'avez tous rencontré ce message en naviguant sur le WEB : "vous devez installer Adobe Flash Player pour voir ce contenu" ou encore "votre version d'Adobe Flash Player n'est pas à jour". Eh oui Flash Player est encore bien présent sur le WEB même s'il est lourd, bugué, contient des failles de sécurité... mais il commence à être en déclin face au HTML5, javascript... (regardez l'exemple de Youtube pour ne citer que lui).

Pour le moment il faut faire avec quand même. J'ai donc commencé mes recherches dans la référence de l'aide pour Ubuntu : la documentation Ubuntu francophone. J'y ai trouvé cet article sur Flash Player et je me dis "Chic ! Chic ! Chic ! En plus il n'y a pas de tags comme quoi l'article est obsolète, périmé, à revoir, à mettre à jour...".
J'utilise Firefox et Chromium comme navigateur WEB mais je navigue principalement avec Firefox (leur côté respect de la vie privée, les nouvelles options de partage, de visio, d'anti-pistage...), donc il est normale que je me tourne vers ce qui est proposé pour Firefox. Je descends et misère quand je vois l'avertissement :

Adobe arrête le développement du plugin Flash pour GNU/Linux pour se consacrer à Windows. La dernière version stable est la 11,2,202,xxx. Adobe continuera à fournir les correctifs de sécurité pendant 5 ans (soit la durée de vie d'Ubuntu Précise 12.04 LTS). Néanmoins, Adobe refuse de corriger des bugs qui rendent FlashPlayer inutilisable pour certaines vidéos et animations. (en) Source blog d'Adobe .

EH MERDE sad... mais rassurez-vous :

Pour bénéficier alors d'une version supérieure de FlashPayer pour Ubuntu, (par exemple pour pouvoir jouer à Forge of empires ou utiliser Audiotool), il suffit soit d'utiliser :

OUF smile

Alors je me dirige vers la section Firefox en premier avec le plugin Freshplayerplugin. Et là nouvelle info :

« Une autre possibilité consiste à activer les dépôts partenaires de Canonical puis installer le paquet adobe-flashplugin. Cette 2ème méthode est vivement conseillée depuis le mois de Mai 2015 car elle permet de gérer les 2 versions différentes de Flash disponibles actuellement sous Firefox et Chromium https://wiki.ubuntu.com/Chromium/Getting-Flash »

Bon OK c'est parti. Tout se passe sans difficultés (ajout des sources Canonical, installation de adobe-flashplugin...) mais (bah oui il y a quand même un mais)... sur Firefox la version de Flash Player détectée est la 11.2 alors que sur Chromium c'est bien la version 20. J'ai du mal comprendre la petite astuce pour Firefox et je referai des tests prochainement pour corriger ce soucis.

[Edit 29/01/2016] ÇA MARCHE ! Je confirme que je n'avais pas bien compris la petite info : en fait il faut installer freshplayerplugin en plus de celui fourni par Canonical (adobe-flashplugin) et là plus de soucis, la version de Flash Player installé sur Firefox et bien la dernière et la même que pour Chromium.



Sur Chromium ET Firefox, Adobe Flash Player fonctionne à merveille donc de ce côté là on peut dire que le problème est (partiellement car j'aimerai bien qu'il fonctionne aussi sous Firefox) réglé.
Je rêve tout de même du jour où tous les sites WEB abandonnent Flash Player au profit de codes plus performant, moins énergivore et sécurisés (HTML5 par exemple).

Mon conseil sur cette aventure (je risque de me répéter quelques fois) :
  • La documentation Ubuntu francophone est vraiment votre ami pour débuter, vous y trouverez des articles souvent pertinents et à jour qui vous guideront étape par étape pour résoudre les "petits problèmes du quotidien sur votre PC"

  • Les forums comme celui de la communauté Ubuntu FR et celui d'Icaunux sont aussi de très bons moyens pour se faire aider mais essayez quand même de vous renseigner par vous même (recherches dans la documentation Ubuntu, dans les forums Ubuntu et Icaunux, sur le WEB...) avant de poser vos questions (cela fait souvent parti des règles sur les forums d'entraide)

  • Icaunux propose des rencontres une fois par mois pour vous aider : allez-y (renseignez-vous ici)

  • Même si vous avez suivi à la lettre les tutoriels et que vous rencontrez encore des problèmes : persévérez, ne capitulez pas rapidement. Linux est peut-être de plus en plus abordable pour les débutants mais il reste encore quelques zones d'ombres qui demandent de mettre les mains dans le cambouis mais vous n'êtes pas seul : osez demander de l'aide (voir précédemment où trouver de l'aide)

Voilà pour ce soir. J'éditerai ce post plus tard une fois que j'aurai réussi pour Firefox. le prochain épisode, je le consacre à la logithèque Ubuntu : une des grandes idées du monde Linux, reprise par les plus grands (Apple, Windows, Android...).

Bonne soirée et à bientôt

Dernière modification par OinOin (30-12-2016 20:51:42)

Hors ligne

#5 04-02-2016 14:44:48

wanica
Membre
Inscription : 13-11-2008
Messages : 1 860

Re : Les aventures d'un Linuxien dans un monde de Windowsiens... au travail

Tentative intéressante et beaux articles !
Pierre Pinard a un superbe site et est un pro ! Il parle essentiellement de sécurité et de windows, mais ses conseils restent valables sous linux ( pour java, firefox etc)
http://assiste.com/Adobe_Flash_Player.html
http://assiste.com/Quelle_est_ma_versio … _jour.html
http://assiste.com/Comment_activer_reac … rbird.html
Oui il faut garder windows dans certains environnements !
Cloner le DD, installer le DD cloné ds le PC // tester le dual boot.
Attention, même en MBR, on ne voit pas forcément toutes les partitions, certaines sont cachées ...
testdisk est un très bel utilitaire (win, nux) qui permet de voir les structures des DD
il existe aussi le live Cd UBCD qui comprend des tas d' utilitaires dont le plus connu est une sorte de partition magic en mieux = GPARTED.
Enfin la plupart des lcd ubuntu en live montent les partitions win, mais il peut être nécessaire de forcer le montage.
on peut aussi installer gparted en live et voir ce qui se passe sur le dd
J'ai expérimenté de nombreuses fois le cas où toutes les primaires étaient utilisées
typiquement;
partition de restau cachée/ boot seven /seven systeme /data ou encore
partition de restau cachee/ partition pluis ou moins accessible depuis le systeme avec les logiciels/ boot seven /seven systeme /
Pas mal d'utilitaires de gestion de partitions ont besoin d 'ajouter un ID disque, ce qui peut poser souci ensuite ( constaté avec testedisk de Ch grenier)...
Avant toute install , bien vérifier sur le web la compa matérielle est une sage précaution aussi..
les soucis WIFI proviennet parfois aussi du type de codage...
il faut tester sans protection wifi pour voir ce qu' il en est...

Hors ligne

#6 15-02-2016 22:38:27

OinOin
Membre
Lieu : BRIENON-SUR-ARMANCON
Inscription : 26-01-2015
Messages : 114

Re : Les aventures d'un Linuxien dans un monde de Windowsiens... au travail

Episode 3 - Tu cherches un logiciel ? Va voir sur la Logithèque Ubuntu Xubuntu si j'y suis !

Mise à jour le 23/01/2017


Je me demande encore pourquoi je n'ai pas commencé mon aventure en vous parlant de la Logithèque Ubuntu (ou celle de Xubuntu) car on est obligé de passer par là (surtout quand n'est pas un habitué des lignes de commande ^^).

Quelle merveilleuse invention ! Imaginez : plus besoin de passer des heures sur le WEB pour trouver un logiciel, plus de problèmes de sécurité ou de virus, une notation de chaque logiciel par ses utilisateurs (la version de la logithèque pour Xubuntu n'a pas cette fonctionnalité et c'est bien dommage car je la trouve utile pour choisir entre différents logiciels)... Ça c'est la théorie, mais l'idée générale est là quand même : centraliser les logiciels du monde Linux.

Au cours de mes recherches pour tenter de solutionner mes petits problèmes de compatibilité matériel (voir dans l'épisode 1), trouver des logiciels de remplacement à ceux de Windows (dont vous trouverez une liste proposée par la communauté FR Ubuntu ici)... j'ai à la fois chercher sur le WEB et dans la Logithèque pour trouver mon bonheur (d'ailleurs en cliquant sur les liens vers les paquets d'installation de logiciels pour Linux, votre navigateur WEB vous propose de passer par la Logithèque pour les installer, ce qui est très pratique par contre sous Xubuntu cela fonctionne très mal, j'ai plus souvent un message d'erreur qu'une installation qui se passe bien).
Je vous entend pourtant me dire : "Mais tu ne viens pas de nous dire que tout est centralisé dans la Logithèque : les logiciels, les évaluations, les commentaires... !" oui mais... il est toujours bon de chercher, comparer (j'utilise pas mal le site WEB Alternativeto.net pour comparer des logiciels équivalents... tout en comparant différents avis et critiques sur le WEB), lire des commentaires et des avis... car vous vous apercevrez qu'il existe des logiciels qui ne sont pas dans les dépôts officielles d'Ubuntu et qui pourtant correspondraient à vos besoins. Pas de panique ! Vous trouverez tout ce qu'il vous faut pour ajouter des paquets dans la documentation Ubuntu (c'est vraiment la bible Ubuntu cette communauté ^^).

Pour rester sur le sujet de la centralisation des logiciels Linux pour Ubuntu, il y a un autre point avantageux (même très avantageux) : toutes les mises à jours système Ubuntu, Linux mais pas que : logiciels, matériels... sont gérées par Linux. Plus besoin de lancer les mises à jour Windows pour le système et les logiciels Microsoft, puis lancer un par un les autres logiciels pour voir s'il y a des mises à jour (ou bien passer par des logiciels spécialisés comme l'excellent PatchMyPC mais attention tout de même avec ce genre de logiciel car si vous n'avez pas accès au code source et que vous ne savez pas le lire, qui vous dit que les mises à jour faites sont bien celles officiellements publiées par les sites des éditeurs ? (un peu paranoïaque je sais ^^). Depuis que les autres OS ont "copié" cette idée de centraliser les logiciels compatible avec l'OS, les mises à jour sont un peu moins fastidieuses). C'est un gain de temps incroyable si l'on souhaite toujours être à jour.


Mon conseil pour cette aventure :
  • Si vous parlez l'anglais un minimum, passez par la Logithèque Ubuntu pour chercher et trouver (peut-être) le logiciel qui vous convient (surtout si vous n'avez pas d'idées de quel genre de logiciel vous avez besoin). En plus ils sont rangés par catégorie de quoi faciliter vos recherches quand vous ne savez pas par où commencer

  • Aidez-vous de la notation de la communauté Ubuntu/Linux pour choisir un logiciel : une bonne note vous permettra de choisir un logiciel testé par plusieurs personnes et ayant une bonne communauté pour vous aider (vérifiez aussi le nombre de personnes ayant noté le logiciel car 5 étoiles c'est bien mais si une seule personne a noté le logiciel, c'est bof)

  • Ne vous limitez pas à la Logithèque pour vos recherches de logiciels car elle ne contient pas tous les logiciels supportés par Ubuntu/Linux. Faites des recherches sur le WEB, demandez l'avis d'utilisateurs Linux (sur les forums tels qu'Icaunux, dans sa rubrique Logiciels libres)...

  • Prenez votre mal en patience pour tester plusieurs logiciels du même genre pour ne garder que celui qui correspond le mieux à vos besoins (par exemple : pour le montage vidéo vous avez 3 types de logiciels : débutant, intermédiaire et professionnel. Même si vous savez que vous avez un bon niveau, lisez la liste des fonctionnalités de chacun, testez ceux qui vous intéressent... mais ne soyez pas trop gourmand : les logiciels professionnels sont souvent difficile à prendre en main quand on en utilise pas soi-même au quotidien)

  • Rappelez-vous que le meilleur logiciel, le best des best, l'imcomparable, le must have... n'existe pas : le meilleur logiciel sera celui qui répond à vos besoins et avec lequel vous vous sentirez le mieux dans son utilisation

C'est tout pour ce soir. La prochaine fois je parlerai rapidement des navigateurs WEB (surtout l'utilisation de services WEB qui nécessitent un navigateur WEB).

Bonne soirée et à bientôt.

Dernière modification par OinOin (24-01-2017 00:27:24)

Hors ligne

#7 15-02-2016 22:50:07

OinOin
Membre
Lieu : BRIENON-SUR-ARMANCON
Inscription : 26-01-2015
Messages : 114

Re : Les aventures d'un Linuxien dans un monde de Windowsiens... au travail

Merci wanica pour tes liens et tes conseils.

Je m'inspire pas mal de ses sites WEB pour progresser dans le monde Linux :

J'ai même réussi une grande avancée dans ma collectivité : nous allons utiliser un logiciel libre et gratuit pour la gestion de notre centre de loisirs (Noethys) et contribuer à son développement payant directement son programmateur et auteur. En plus il est utilisable sur Windows ET Linux. Je suis assez fier de cette action et espère qu'il y en aura d'autres.

Bonne soirée,

Hors ligne

#8 16-04-2017 19:07:03

OinOin
Membre
Lieu : BRIENON-SUR-ARMANCON
Inscription : 26-01-2015
Messages : 114

Re : Les aventures d'un Linuxien dans un monde de Windowsiens... au travail

Episode 3.1 - Tu cherches un logiciel ? Va voir sur la Logithèque Ubuntu Xubuntu si j'y suis !

Après presque 4 mois d'utilisation de Xubuntu, me revoilà pour parler de mon expérience "professionnelle" (mais aussi personnelle) pour une utilisation de tous les jours.

Déjà je dois dire que principalement, je ne regrette pas mon passage à GNU/Linux (Xubuntu) et surtout depuis Windows 10 (et pourtant j'utilise la version pro) car je commence à en avoir marre des lenteurs sur mon petit netbook mais pire que tout : l'impossibilité de gérer les mises à jours (quand les télécharger et quand les lancer) et les paramétrages à vérifier/refaire à chaque mise à jour majeure. Je ne parle même pas de l'intrusion de plus en plus importante en partageant nos données par défaut, leurs fameuses "suggestions" qui ressemblent plus à de la pub pour les services Microsoft, et aussi les applications qui sont désinstallées si Windows 10 les juge incompatibles... bref à l'époque de Windows 7 j'étais assez réticent pour migrer sur Linux mais grâce à Windows 10 je n'ai pas eu ce soucis ^^ (Merci Microsoft).

Maintenant je vais reprendre mes petits épisodes sur mon utilisations et mon immersion pour utiliser GNU/Linux dans le monde professionnel des collectivités territoriales (du moins pour des travaux de bureautique assez simples (je ne parle pas de la compta qui demande plus de compétences comme m'en à parlé IceCat dans ce sujet)).

Je reviens vite fait sur la Logithèque mais je ne vais pas en reparler de son principe puisque je l'ai déjà fait dans l'épisode 3 mais par contre j'ai rencontré quelques soucis avec la logithèque de Xubuntu (qui s'appelle Logiciels). J'en ai parlé sur ce forum dans ce sujet car j'avais besoin d'aide et grâce à IceCat (et aussi avec les interventions de wanica que je remercie aussi) j'ai résolu mon problème.

En quelques mots voici les problèmes que j'ai rencontrés avec Logiciels de Xubuntu :

OinOin a écrit :

L'interface de "Logiciels" ressemble à celle de la logithèque d'Ubuntu MAIS en moins bien sad

  • Déjà j'ai l'impression qu'il contient moins de logiciels que celle d'Ubuntu (mais je pense que ce n'est qu'une impression puisque "Logiciels" utilise les même dépôts qu'Ubuntu)

  • Quand on veut choisir un logiciel parmi tant d'autres dans le même genre, aucune notation des utilisateurs et aucun commentaires

  • Si on veut ajouter des fonctionnalités/greffons à un logiciel (exemple ajouter la gestion des fichier 7Zip au compresseur d'archives ou encore des greffons à VLC), dans la logithèque Ubuntu il suffisait de cocher le/les greffon(s) qui se trouvent dans la description détaillées du logiciel en question. Dans "Logiciels" sous Xubuntu il faut le faire à la main en passant par les lignes de commande

  • Pour installer des logiciels à partir de la communauté Ubuntu (en cliquant sur son lien) l'installation peut se lancer avec la logithèque. Et bien sous Xubuntu cela se lance mais j'ai plus souvent une erreur comme quoi il ne trouve pas le fichier, alors que je peux l'installer en ligne de commande. De même pour installer des paquets Debian (*.deb), "Logiciels" plante tout le temps alors j'ai installer GDebi qui sait mieux les gérer

  • L'installation et les mises à jour sont longues par rapport à Ubuntu (quand je l'utilisais sur le même netbook) et en plus elles sont beuguées (quand je clique sur "Installer", ça s'installe et à la fin de l'installation il faut que je clique de nouveau sur "Installer" pour que le bouton se change en "Supprimer")

Grâce à IceCat, j'ai pu installer la Logithèque Ubuntu directement dans Xubuntu et j'ai enfin retrouvé une logithèque dont j'étais habitué et qui correspond à mes besoins.



Mon conseil pour cette aventure :
  • Quelque soit l'environnement de bureau que vous utilisez, vous pourrez installer la plupart des logiciels disponibles pour Linux (en tout cas ceux prévu avec une base Ubuntu puisque je suis sur Xubuntu donc cela fonctionnera pour Linux Mint, Lubuntu, Kubuntu... )

  • N'hésitez pas à demander de l'aide sur les forums (comme celui de la communauté française Ubuntu ou celui d'Icaunux) car il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises questions : il y a des questions mais ce sont les réponses qui peuvent être bonnes ou mauvaises. Dans tous les cas on ne se juge pas entre nous car nous sommes tous en apprentissage et nous avons tous à apprendre de quelqu'un d'autre. Alors oui au début vous allez vous sentir comme une "sangsue" en demandant à la communauté de l'aide dès que vous bloquez (j'avoue que je me sens un peu comme ça ^^) mais avec le temps vous deviendrez un de ceux qui donnent leur aide, qui partagent leurs expériences... un jour vous deviendrez celui qui donnera les réponses

C'est tout pour aujourd'hui. Dans l'épisode 4, je parlerai rapidement des navigateurs WEB (surtout l'utilisation de services WEB qui nécessitent un navigateur WEB).

Bonne soirée et à bientôt.

Hors ligne

#9 16-04-2017 23:39:39

IceCat
Membre
Lieu : 93
Inscription : 17-11-2012
Messages : 604

Re : Les aventures d'un Linuxien dans un monde de Windowsiens... au travail

Salut OinOin, merci de continuer tes épisodes.

Comme tu l'as rappelé, il ne faut surtout pas hésiter à poser des questions, il n'y a pas de question "bête", et le forum est fait pour ça.

La connaissance, c'est la seule chose qui s'accroît quand on la partage ! wink


promotion.php?image=PL-user.png&membre=IceCat

Hors ligne

Pied de page des forums