Icaunux - Le Forum

Forum de l'Association ICAUNUX

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Les Inscriptions au forum sont temporairement désactivées en attendant de trouver une solution efficace contre les inscriptions fictives très nombreuses ces derniers temps. Si vous souhaitez vous inscrire sur le forum, merci d'envoyer une demande par mail à l'adresse contact@icaunux.org. Désolé de cette gène occasionnée.

#1 22-01-2021 15:09:31

Damien
Membre
Lieu : Auxerre
Inscription : 22-04-2019
Messages : 60

Linux et SSD

Bonjour à tous,

J'ai trouvé cette page qui explique comment préserver son SSD sous Linux notamment en réduisant le swap.
https://sebsauvage.net/wiki/doku.php?id=linux-ssd
Je souhaite avoir votre avis sur le sujet.

Merci d'avance

Hors ligne

#2 23-01-2021 00:31:50

IceCat
Membre
Lieu : 93
Inscription : 17-11-2012
Messages : 631

Re : Linux et SSD

Salut,

Un avis :

swappiness -> Non. Sauf si c'est pour un serveur et que ses cpu font pas grand chose...

zram -> À tester !! Je n'ai pas encore eu l'occasion sur une machine de bureau, ça me parait génial pour un poste de travail ! Pour un serveur j'y avais pensé mais je n'ai pas osé le mettre. zram utilise le cpu pour compresser/décompresser ce qu'il voulait mettre dans la swap, et les cpu du serveur étaient déjà chargés, j'avais peur que ça aggrave le truc. Mais si besoin, sur un portable qui est limite en ram pour ce que tu lui demande, j'hésiterais pas à essayer ce que ça donne.

tmpfs -> Non. Ça n'a pas de sens; des programmes peuvent avoir besoin de son contenu après un redémarrage pour fonctionner correctement.

commt -> Ça dépend de ce que fait la machine. Si c'est pour travailler sur un navigateur, avec un client mail et un autre programme, pourquoi pas.

noatime -> Comme lui, non.

Tout ce qu'il dit pour les applications, si c'est l'application en question qui est principalement utilisée -> Oui

Défragmentation -> Il a raison, à ne pas faire ! Déjà que je n'ai jamais utilisé cela sur les disques à plateaux (pas besoin avec ext), sur un SSD ça l'"use" pour rien.

Les logs en ram -> Ça me semble une très mauvaise idée ! Presque pire que tmpfs. Enfin, sauf si l'utilisation de la machine c'est "je réinstalle tout le système dès qu'un programme ne marche plus".


promotion.php?image=PL-user.png&membre=IceCat

Hors ligne

#3 23-01-2021 19:48:42

wanica
Membre
Inscription : 13-11-2008
Messages : 1 930

Re : Linux et SSD

zram est très très très bien !!  Je l' utilise sur toutes mes machines, sauf la plus puissante, pas encore bricolée...ni sur les i3 desktop

par contre il n' empêche pas complètement la mise en swap même si la ram est peu utilisée ( ???), ce qui est le cas depuis que j'ai doublé la ram des t61...

swapiness, j' ai beaucoup utilisé, mais plus à présent...swapiness 60 par défaut...on pourrait tester swapiness à 50 ou 40, mais le gain est marginal, et les défauts "collatéraux" peuvent être gênants...cf icecat et le lien ci dessous sur ub...

À partir de 40% d'utilisation de la RAM (donc 60% de libre), le noyau peut copier une partie de la RAM dans la swap.

https://doc.ubuntu-fr.org/swap#ameliore … hange_swap

ubuntu-org.fr a écrit :

La valeur de 60 définie par les concepteurs du système garantit un fonctionnement correct quelle que soit votre configuration. La valeur minimale conseillée par canonical [source ?] est swappiness=10. La valeur de 5 apporte un gain notable en vélocité, surtout sur les machines peu dotées en RAM. La valeur de zéro provoque le gel du système quand la RAM est utilisée à 100% et ne suffit plus.

Hors ligne

#4 23-01-2021 23:37:51

Damien
Membre
Lieu : Auxerre
Inscription : 22-04-2019
Messages : 60

Re : Linux et SSD

Salut

Merci à vous 2 de répondre à mes questions.

Je pensais qu'il fallait justement jouer sur la swapiness. il faut donc que je la repasse à 60.
sur ma première installation, j'avais même créé une partition swap mais quand j'ai vu les conséquences sur un SSD, je l'ai vite supprimée.
Pour la zram, je regarderai .

Hors ligne

#5 25-01-2021 15:01:51

wanica
Membre
Inscription : 13-11-2008
Messages : 1 930

Re : Linux et SSD

Perso je n' ai pas crée de swap sur l' install récente ( conf avec 64 Go de ram) mais le système émule une ram vérifié avec commande free...surprenant.
En théorie, si swap il doit faire le double de la ram, donc en ce cas il faudrait un swap de 128 Go !!
suspend to ram no problemo
mais supend to disk = big problemo !!

Hors ligne

#6 25-01-2021 16:50:40

Damien
Membre
Lieu : Auxerre
Inscription : 22-04-2019
Messages : 60

Re : Linux et SSD

Après, moi non plus je n'ai pas créé de partition swap .
c'est vrai qu'un swap de 128 Go, ça commence à faire beaucoup !!
Il me semble que le système le gère tout seul . Par contre je ne sais pas où.
Par exemple, j'ai une partition Racine et une partition home .
Est-ce que la swap va se mettre dans la partition racine ?

Hors ligne

#7 25-01-2021 17:12:33

wanica
Membre
Inscription : 13-11-2008
Messages : 1 930

Re : Linux et SSD

Bonne question. A la façon de windows ?

Hors ligne

#8 25-01-2021 23:12:54

IceCat
Membre
Lieu : 93
Inscription : 17-11-2012
Messages : 631

Re : Linux et SSD

Oui, par défaut maintenant Ubuntu ne créé plus de partition swap dédiée (sauf s'il en trouve une à l'installation), la swap est dans le fichier /swapfile.
La swap qui fait le double de la RAM, c'était utile lorsqu'on avait moins de 2GB de RAM. Maintenant, quelques GB de sawp peuvent largement suffire.

La swap est utile afin que le noyeau déplace les choses qu'il a en cache et dont il se sert peu dedans, afin de libérer de l'espace en RAM justement.
Elle sert aussi à pouvoir hiberner la machine, sans swap pas d'hibernation possible.
Et enfin elle sert en cas de secours si la machine n'a plus de place en RAM pour une raison ou une autre.


promotion.php?image=PL-user.png&membre=IceCat

Hors ligne

#9 02-07-2021 12:45:45

wanica
Membre
Inscription : 13-11-2008
Messages : 1 930

Re : Linux et SSD

Ajoût d'un lien en complément de la discussion ci-dessus:

https://doc.ubuntu-fr.org/swap


Effacer un disque ssd:
testdisk montre présence de traces de partitions (une vingtaine dont linux, fat, ntfs)
impossible d'effacer ces traces...

Une solution: écrire des zeros sur le disque, mais n'est ce pas nuisible pour le support ? Cette information n'est pas facile à trouver, ce qui est sûr, c'est que de multiples passes d'écriture aléatoires vont user le SSD
prématurément. Ici on n' écrira qu' une seule fois le support.

https://lecrabeinfo.net/effacer-complet … linux.html

Ceux qui disent qu' on ne peut pas effacer des données définitivement :
https://security.stackexchange.com/ques … how-secure

C'est ancien, mais bon:
https://www.moncoinnumerique.fr/mon-coi … sques_durs

Utilise hddguru ou selon hdderase  https://www.moncoinnumerique.fr/mon-coi … er-un-ssd/

https://hddguru.com/software/

https://www.moncoinnumerique.fr/mon-coi … er-un-ssd/

pointu et documenté:
https://techgage.com/article/securely-e … -a-how-to/

Liens vers des utilitaires windows
https://www.tomshardware.fr/25-des-meil … -et-ssd/2/

Le truc serait de savoir si les utilitaires "bas niveau" des constructeurs de disque classiques ( à plateaux) peuvent être utilisés sans dommage pour les ssd.
A priori, vu qu' ils écrivent des zeros, ceci peut être fait aussi sur un support magnétique type mémoire.

Ces utilitaires sont sur UBCD, mais certains buggent, d'autres ne font qu'une seule marque de HDD. Ils apparaissent un peu datés, sans compter que des autils linux récents existent:

Par exemple,  disques dans accessoires, formater, lent (avec zeros), pas de partitionnement
Testdisk ne trouve plus rien

Sinon, le trim

https://doc.ubuntu-fr.org/ssd_solid_sta … ctroniques

Activé par défaut

 sudo hdparm -I /dev/sda | grep TRIM 
Data Set Management TRIM supported (limit 8 blocks) 

ou limit unknown, cette information n'est que technique...
https://askubuntu.com/questions/419643/ … ock-limits

https://doc.ubuntu-fr.org/ssd_solid_sta … tilisation
La commande TRIM

Ubuntu a écrit :

Les disques électroniques écrivent par blocs de 4 Kio, mais effacent par blocs de 128 ou 512 Kio, ce qui impose alors de nombreuses lectures ou de nombreux déplacements pour effacer des blocs,
et donc une baisse énorme des performances du disque.
La commande TRIM tend à réduire, voire à supprimer, cette baisse de performance grâce au travail en commun du système d'exploitation et du disque électronique.

Tous les disques actuels le prennent en charge. Presque tous les SSD SATA le prennent en charge, même les plus anciens.

Hors ligne

Pied de page des forums